Ce dimanche 26 janvier la planète basket est en deuil. Elle vient de perdre l’un de ses joyaux qui lui a tant donné.

‌Kobe Bryant est décédé à l’âge de 41 ans en début de soirée à Los Angeles dans un accident d’hélicoptère. Plusieurs autres personnes l’accompagnaient, notamment sa fille ainée Gianna Maria, âgée de 13 ans. C’est une perte incommensurable pour tous les amoureux de la balle orange, mais sa mort va bien au-delà du domaine sportif. Ce garçon né à Philadelphie en 1978 a grandit en Europe (Italie, France) au gré des contrats de Joseph Washington dit « Jelly Bean » son père basketteur professionnel. Il y puisa sa « black Mamba Mentality », cette envie irrépressible de toujours gagner, toujours être le meilleur. Le number one. A 13 Ans, il défiait les  pros à Mulhouse dans des 1 contre 1 et pleurait quand il perdait. Mais, le lendemain il y retournait avec la ferme intention de gagner. Peu importe l’adversité, il voulait gagner. Il fallait vaincre et surmonter ses faiblesses, les travailler pour en faire une force. C’était ça Kobe. Un gagneur hors pair qui ne laissait pas l’adversité le submerger. Il incarnait la Lakers Nation et sa culture de la gagne. Il était une légende du basket mondial. Un futur Hall of famer. le joueur qui a scoré le plus de point en un match NBA (81pts le 22 janvier 2006 face aux Toronto Raptors, la franchise championne en titre) après Wilt Chamberlain et ses 100 points.  Un homme qui a vu ses deux numéros de maillots retirés au Staples Center (le 8 et le 24) le 18 décembre 2017. Drafté par les Hornets en 1996, il sera échangé dans la foulée pour vivre 20 années en pourpre et or. Il y gagnera 5 titre NBA, y sera 2 fois MVP des Finals, 1 fois MVP de la saison en 2008, perdra 2 finales (2004 vs Detroit et 2008 vs Boston), y sera 2 fois meilleur marqueur NBA, marquera 6 fois plus de 60 pts dans un match. ​Lebron venait il y a deux jours de le sortir du podium des meilleurs marqueurs de la NBA, mais il restait la megastar de cette franchise. Kobe c’était aussi un double champion olympique avec les USA et un athlète d’exception qui a inspiré nombre de joueurs actuels, dont Joel Embiid. Il conseillait plusieurs stars NBA sur l’attitude à avoir et la « Black Mamba mentality », comme Jason Tatum. C’était plus qu’un basketteur, c’était une icône oscarisée pour son film « Dear Basketball ». C’était aussi le père de quatre enfant et le mari de Vanessa Laine. Il allait juste accompagner sa fille à son match de basketball et il y trouva la mort.

Que l’on ait aimé ou non le joueur, il fut néanmoins le plus grand de ce sport. C’est une grande perte pour le Basket, le sport, sa famille et pour tous les fans à travers la planète. Mais aussi pour tous les sneaker addict que nous sommes, car Kobe laisse aussi un héritage sur ce plan tant ses collaborations avec Adidas, puis Nike ont chaussé et ravi nombre de joueurs ou d’amateurs. Nos pensées  et nos prières vont ce soir à sa famille, ses proches et à tous ceux qui l’aimaient.

READ  Sneakers fame : Happy birthday à Jackie ROBINSON, un pionnier !