Dans un communiqué diffusé en octobre 2019, l’équipementier avait dévoilé au monde entier son intention de fermer les comptes de certains shops indépendants d’ici 2021. Cette stratégie vise donc à mettre clairement la vente directe aux consommateurs et ainsi éviter les intermédiaires.

Qu’est ce que ça veut dire en vrai ? Encore beaucoup plus de sous pour Nike, et aucune possibilité de business intermédiaires. Et donc potentiellement 33% de ventes en ligne dans les années à venir. 

“Dans le cadre de nos efforts pour améliorer l’expérience de nos consommateurs grâce à des relations plus directes et personnelles, nous avons pris la décision de mener à bien notre projet pilote actuel avec Amazon Retail.”

Nike et Amazon avaient déjà annoncé un partenariat en 2017 dans le but de lutter contre les contrefaçons vendues par certains fournisseurs du site en ligne. Figurez vous qu’Amazon aurait déjà recruté de nouveaux vendeurs officiels en prévision afin de s’assurer que les produits Nike restent disponibles et soient fiables sur la vaste plateforme de vente américaine.

Pour résumer, cela montre qu’au final le Swoosh nous a entendu (ou presque) et a réfléchi uen nouvelle méthode de distribution plus sérieuse. Nette évolution de mentalité, qui plaira à certains, mais qui enquiquinera pas mal d’autres… Restez connectés 

READ  La Contrebande au service de la customisation de Sneakers