Si tu es un sneaker addict confirmé ou un sneakerhead, tu as déjà connu cette situation ! Les loteries de Nike et Adidas font partie intégrante de ton quotidien, et pour les moins chanceux, les défaites face aux robots engagés par certains aussi. Mais Bonkers s’est vengé pour toi !

Une idée de génie

 

Les robots se sont bien fait prendre à leur propre jeu par l’enseigne Bonkers. En effet, avant la sortie officielle des Nike SB Dunk Low en collaboration avec Parra, le site a mis en vente des photos de la paire de sneakers tant convoitée.

Martin Schreiber, un employé Bonkers rapporte : « Nous avons donc décidé de montrer aussi le majeur et de vendre des images numériques des chaussures. Nous avons mis les chaussures en ligne 3 000 fois dans chaque pointure de chaussure avec le titre, ‘Image de la chaussure XY’, et écrit dans la description du produit qu’il ne s’agit pas de la chaussure, mais de sept photos du produit à 10€ chacune.” « Mais évidemment un bot ne reconnaît pas cela, poursuit-il. Il recherche simplement le nom du produit et pense ensuite : “Acheter, acheter, acheter !” Ce qui est génial, c’est qu’au moment de payer, vous devez cocher que vous êtes conscient d’acheter un produit numérique et n’avez aucun droit de retour. Dès qu’ils ont payé, les photos leur sont parvenues par courrier électronique, les robots sont désactivés. » Un client a même acheté 100 séries de photos, ce qui lui est revenu à 7000€.

 

Bien évidemment, les plaintes ont été multiples auprès de l’enseigne PayPal. Mais ils se retrouvent doublement perdants, car Bonkers ont tout fait dans les règles de l’art ! Impossible de prétendre que le produit ne correspond pas, puisque le magasin avait annoncé sur leurs réseaux sociaux qu’uniquement des photos seraient disponibles sur leur site internet.

READ  La Reebok DMX RUN 10 : un mélange d'audace et de féminité

Il s’avère que le magasin reproduira cet événement très souvent, alors informez vous bien !