Le géant allemand que l’on surnomme « la marque aux trois bandes » n’aura plus l’exclusivité sur ce logo qui lui a valu une crédibilité visuelle. La justice européenne a pris sa décision, Adidas ne peut pas enregistrer, en tant que marque, ses trois bandes parallèles sur des vêtements ou des chaussures dans l’union européenne. Et même si elles se trouvent sur tous les produits de l’équipementier, qui les avait d’ailleurs enregistré dans l’UE en 2014 en tant que propriété intellectuelle, le tribunal estime qu’elles ne constituent pas « une marque figurative ordinaire » et qu’Adidas ne prouve pas qu’elles ont « acquis, dans l’ensemble du territoire de l’Union, un caractère distinctif à la suite de l’usage qui en avait été fait”.

Logo enregistré par Adidas.

Un premier refus en 2016

On pourrait le penser, même cette affaire ne date pas d’hier. En 2016, Adidas s’était déjà vu refusé l’exclusivité de ces trois bandes, suite à cela la marquait avait fait appel, qui s’est encore soldé par un refus il y a quelques jours.

Mais la marque ne veut pas en rester là. Déçu par la décision du tribunal de l’Union européenne, Adidas devrait faire appel du jugement auprès de la Cour de justice de l’UE.

 

Malgré cette décision, pour vous Adidas restera-t-elle la marque aux trois bandes ?

READ  Saucony frappe fort en créant une ligne totalement inspirée du denim !