La Adidas Stan Smith est l’un des modèles de sneakers les plus connus au monde. Reconnaissable à ses lignes épurées, sa silhouette et ses 3 bandes subtiles, elle s’est vendue à près de 40 Millions d’exemplaires depuis sa sortie. Mais beaucoup ne savent pas ce qu’il y avait avant la Stan Smith que l’on connait tous.

 

Adidas Robert Haillet d’abord

La Stan Smith a en priorité été conçue pour la pratique du tennis. En plein âge d’or de la basket, la marque allemande Adidas cherche le moyen d’imposer le tennis à cette mode qui est tournée vers le football. Pour se faire, elle fait appel à Robert Haillet, tennisman français. C’est ainsi que la Adidas Robert Haillet, première ébauche de la Stan Smith, voit le jour en 1960. Sa principale innovation fût son cuir, tandis que les autres baskets vendues à l’époque étaient en toile. Les semelles sont en caoutchouc, les 3 bandes trouées permettent une meilleure aération et la partie verte à l’arrière, qui est un système de protection, maintient le tendon d’Achille.

 

La légende Stan Smith

 

C’est en 1971 qu’Adidas signe un contrat avec le meilleur joueur de tennis du moment, Stan Smith. Pendant 3 ans, son nom ira de paire avec celui de Robert Haillet. Cela se termina quand Stan imposa son image sur la basket. Cette action a bouleversé tous les codes de la chaussure de tennis.

 

Des courts de tennis à la rue

Depuis un bon nombre d’années maintenant, la Stan Smith s’est imposée dans la rue dès les années 1970. Ce n’est qu’à partir de 1980 qu’elle va être la chouchou du grand public, en particulier auprès des amateurs de breakdance. Son essor américain se fera parallèlement avec le groupe de rap RUN D.M.C en 1986. En France, on attendra 1994 pour apercevoir la marque aux 3 bandes dans un clip qui fut celui d’IAM avec Je danse le MIA. Elle fera également une apparition dans le film La Haine en 1995.

READ  LA CULTURE SNEAKERS PASSE DE LA RUE AU PETIT ÉCRAN - Les gagnants sont ....