T’es tu deja promené dans le 19è? Le long du canal de l’Ourcq ?

Alors peut être que tu t’es déjà retrouvé nez à nez avec un mur tout entier de masques. Attention, pas n’importe quel genre de masques. Les masques dont on parle aujourd’hui sont d’un style tribal, ancestral. Les teintes sont colorées et vives avec des traits noirs épais pour souligner les formes. Quand on tombe dessus on reconnait tout de suite la signature artistique de son auteur.

Et qui est cet auteur ?

DaCruz est un artiste français qui oeuvre énormément dans le quartier de l’Ourcq du 19è. Son inspiration provient de ses multiples voyages en Amérique Latine, en Afrique et au Moyen Orient. De style ancestral, il qualifie lui même ses masques d’art urbain primitif.

C’est aussi un artiste très engagé dans le développement culturel de son quartier. Avec l’association Culture Pas Sages, il organise chaque année le festival Ourcq Living Colors qui réunit différents artistes street art internationaux. Il souhaite à travers ce festival et l’association donner une image multi culturelle forte au 19è et tente d’effacer sa réputation de quartier impopulaire. A l’occasion de la dernière date, une fresque murale gigantesque de 250m est érigée sur laquelle chaque artiste y a laissé son empreinte. Ce qui est un succès car ce festival en est déjà a sa 11è édition.

Vous connaissez le dessin animé « Les supers nanas » ? Vous ne trouvez pas que le choix du jour y ressemble ? Peut être que DaCruz tire son inspiration des dessins animés des années 90’s? OK, ce n’est qu’une supposition, pardonnez ma comparaison osée, je ne suis qu’une gamine ayant grandi devant les cartoons des années 90’s. Mais si tu passes par là DaCruz, n’hésite pas à nous éclairer sur le sujet !

READ  « Thi ? Parle nous d'un artiste Street art ou un graffiti qui t’as inspiré»

PS : la photo n’a pas été prise dans le 19è, à vous de trouver où 🙂