Loading...
Culture SneakersSneakers Review

La Converse, emblème suprême de la rebellion

Les « bad boys » du cinéma et de la musique, comme Sid Vicious et James Dean, ne quittent plus leurs Converse et élargissent le public de la marque. Converse n’arrête pas d’enchaîner les succès et devient très populaire à l’international.

Souvent associées à l’image du Bad-Boy, la marque s’inscrit dans une idéologie proche de la rébellion, portées par des personnes refusant toutes lois et normes.

La Converse initialement créée pour les basketteurs s’est insérée dans toutes les catégories sociales.  Des rues New Yorkaises, en passant aux pieds des plus grands chanteurs des années 60-70, autant que dans les plus grands films d’époque, la Converse est partout !!

La preuve en est, voici un extrait de Smell Like Teens Spirit de Nirvana (1991)

La Converse dans «  West Side Story » 1961

Drame lyrique qui inspiré des rues New Yorkaises.

Située dans le quartier de Upper West Side à New York dans le milieu des années 1950, l’intrigue cible surtout la rivalité entre Jets et Sharks, deux bandes de jeunes des bas-quartiers, pour le monopole du territoire.

Les Jets, jeunes de la classe ouvrière blanche, se considèrent comme les véritables Américains car nés en Amérique, même si de parents eux-mêmes émigrés, d’Irlande, de Suède ou encore de Pologne.

Les Sharks appartiennent à la deuxième génération d’émigrés venus, eux, de Porto Rico.

Tony, ami du chef des Jets (Riff), rencontre Maria, la sœur de Bernardo, chef des Sharks. Ils tombent amoureux l’un de l’autre au premier regard dans une soirée dansante.

Voici une des scènes cultes du film, on l’on voit la Converse comme un symbole d’une jeunesse révoltée.

Converse dans West side Story
Converse dans West side Story