Jack Roosevelt ROBINSON, dit Jackie ROBINSON, est un joueur de Baseball, né le 31 janvier 1919 à CAIRO en Géorgie et mort le 24 octobre 1972 à Stamford dans le Connecticut. C’est également le frère de Matthew Robinson (l’acolyte Médaillé d’argent de Jesse OWENS). Ce joueur afro américain a évolué dans la Ligue majeure de 1947 à 1956.

FILE - In this April 15, 1947, file photo, from left, Brooklyn Dodgers baseball players John Jorgensen, Pee Wee Reese, Ed Stanky and Jackie Robinson pose at Ebbets Field in New York. The first statue in Dodger Stadium history belongs to Jackie Robinson. The team will unveil his likeness during Jackie Robinson Day festivities on Saturday, April 15, 2017, with his wife and extended family in attendance on the 70th anniversary of him breaking baseball's color barrier (AP Photo, File)

Il est le premier Noir à jouer en Ligue majeure (15 avril 1947) depuis l’interdiction posée pendant plus de soixante ans par les propriétaires de clubs. Décisions, qui s’appuyaient sur les recommandations de la Cour suprême des États-Unis de limiter l’accès à la pratique du Baseball aux noirs. .Infatigable militant de la cause égalitaire, il ouvre la voie à la «Révolution des droits civiques». Chaque année, les marques lui consacrent une sortie de sneakers en sa mémoire, lors du Jackie Robinson Day.

En matière de baseball, Jackie introduit en Ligue majeure le jeu qui se pratiquait en Negro Leagues mettant ainsi fin à l’ère des longues balles, époque à laquelle seuls les coups de circuit étaient rois. Malgré ses performances et ses apports sur l’évolution du jeu, le Sporting News ne classe Robinson qu’au 44e rang dans sa liste des 100 meilleurs joueurs de baseball publiée en 1999.

Le 15 avril 1947, il est aligné pour le match d’ouverture de la saison dans l’équipe des DODGERS de Brooklyn. Un événement national puisque Jackie ROBINSON devient le premier joueur noir à participer à un match de Ligue majeure. Le désormais célèbre numéro 42 remporte six titres de champions en dix ans. Redoutable frappeur, il affiche des statistiques exceptionnelles qui lui valent un titre de meilleur joueur de la ligue et six nominations dans l’équipe des étoiles.

READ  CONVERSE : des parquets à la rue

Cité par Martin LUTHER KING comme symbole de réussite, il prend sa retraite en 1956 et décède le 24 octobre 1972 dans le Connecticut à l’âge de 53 ans. Quelques semaines après sa mort, la Ligue majeure décide de retirer le numéro 42 et fait du 15 avril le « Jackie Robinson Day« . En 2012, le film « 42 » de Brian HELGELAND retrace l’histoire de cette icône du sport.

Personnage emblématique des droits civiques. Chaque année, les marques consacre un sortie de sneakers en sa mémoire. Que ce soient des crampons Baseball,  par ADIDAS, inspirés de la rapidité des gestes de Jackie ROBINSON. La paire comporte un dessin fait-main de ROBINSON, récupérant une balle et courant vers la seconde base. Le dessin rejoint le centre du design et évolue dans une rétrospective de sa carrière. Ou encore une paire de BLAZERS par NIKE, en 3 colorway, qui comprend un Swoosh, qui donne l’illusion d’être fait main. L’héritage de Jackie ROBINSON va bien au delà de la basket.

Voici les derniers crampons d’Adidas sortis en 2017, pour le Jackie Robinson Day