On est dimanche soir, cmme chaque dimanche, nous allons arrêter le temps, afin de nous replonger dans l’univers des séries phares qui ont changé à jamais ma vision de la Culture Sneakers. Plus jeune, j’ai été baignée dans un univers riche en couleurs et c’est que maintenant que je saisis la valeur de tout cela… Et les années 90 ont été la quintessence, de ma jeunesse. Par conséquent, voici mes top 4 et 5 des séries qui m’ont marqué.

Aujourd’hui à la position 4 et 3, on vous dévoile notre sélection de séries préférées.

#4 : Parker Lewis ne perd jamais ( Parker Lewis Can’t Lose ) – 1990

Pour Parker Lewis, rien n’est impossible ! Avec ses potes Mikey et Jerry, il entretient sa « cool attitude » au lycée. Mais c’est sans compter sur sa petite soeur Shelly et le principal Musso qui perturbent tous les plans du trio infernal.  

La touche culture sneakers qui m’a marqué : 

Série mythique des années 90, ce sitcom a divisé pas mal de personnes dans les années 90. Oui, il faut quand même noter que l’humour ‘cartoonesque » de Parker Lewis et ses amis, pouvait parfois s’avéré un tantinet lourdingue.

Peu importe, pour la jeune fille que j’étais à l’époque, il m’en fallait que très peu pour rêver de faire partie de leur bande de potes. Toujours affublés d’une paire de sneakers histoire de bien représenter la jeunesse des années 90, il ne se passait pas un épisode sans qu’une grosse kicks blanche fasse son apparition. Très friand de la marque allemande Adidas, l’acteur Corin Nemec, combinait parfaitement ses chemises très colorées avec une paire de kicks montantes. Le tout mélangé à des expressions totalement loufoques qui sont rentrées dans les moeurs telles que « synchronisation des montres » ! 

READ  L’Hebdo Rudymentaire, où les confessions d’un Sneakers Addict #2

httpssss://gfycat.com/fr/gifs/detail/ValidColdAustrianpinscher

Le générique hilarant de Parker Lewis est en partie responsable du succès de la série. Les épisodes commencent en effet par une musique en fond sonore, qui accompagne les personnages dans des situations cocasses, entrecoupées des images du générique. Les fans ne manquent d’ailleurs jamais les plaintes de Jerry lorsqu’il se fait enfermer dans son casier et demande « M. Lewis ? M. Randall ? Il y a quelqu’un ?«  à la fin des épisodes ! Des vraies barres de rire !! 

#3 : Starsky & Hutch – 1975

Bon il faut reconnaitre que ce choix est loin d’être un choix conscient…. Mais plus un choix fait sous contrainte. En grandissant j’ai compris la symbolique de cette série, que mes parents m’obligeaient à regarder. Oui, comme dans toutes les familles de l’époque, nous n’avions qu’une télévision et nous devions composer à tour de rôle pour nous relayer et ne rien rater de nos vies de gosses, au risque de s’afficher lors des récréations. Du coup, la case Starsky & Hutch faisait partie de nos contraintes d’enfants. Qu’à cela ne tienne ! 

Starsky et Hutch, forme un duo de flics totalement cool, ils mènent leurs enquêtes à bord de leur Gran Torino rouge à bandes blanches, aidés par Huggy « Les bons tuyaux ». Série de 5 saisons réparties sur 93 épisodes (rien que ça!) On suit l’aventure des deux flics totalement tarés.

La touche culture sneakers qui m’a marqué : 

Série culte diffusée jusqu’à dans les années 90, une vraie institution dans le monde : une série qui se regardait en famille et qu’on ne loupait pour rien au monde, même si la série a très mal vieilli, le personnage de David Starsky interpreté par l’acteur PAUL MICHAEL GLASER, possédait un style inimitable : Jeans pattes d’eph, gilet en laine souvent chaussé d’une paire d’Adidas SL72 bleue. Sneakers qui ne me laissait pas indifférente. Je le voyais courir dans les rues de « Bay City » (ndlr : Los Angeles) à la poursuite des plus grands malfrats, sans hésité à un instant de sauter et d’affronter n’importe quel obstacle ! Sans aucun doute, Starsky était le premier super-héros de mon enfance (bon sans compter MacGyver qui ouvrait des portes d’ascenseur avec des cures-dents et des chewing-gum….) 

READ  Sneakers Tech - La Uptempo prend de la hauteur

De plus comment oublier en effet la fameuse Ford Gran Torino rouge, désormais au Panthéon des voitures de légende ! Si le modèle ainsi que ses peintures étaient extrêmement photogéniques, la voiture était en réalité très difficile à manoeuvrer pour les cascades prévues. 

… 

On vous laisse sur les génériques de Starsky & Hutch et de Parker Lewis ne perd jamais et on vous donne rdv Dimanche prochain pour le 5ème article des séries qui nous ont marqué. N’hésitez pas à partager l’article ! 

 

httpssss://www.youtube.com/watch?v=pENLeVBvW-s

 

httpssss://www.youtube.com/watch?v=GJ98kh1bqcY