Je me suis souvent posée la question sans jamais vraiment trouver de réponse précise… Dans ma tête, toute les fois où je pense à ma Culture Sneakers chérie, un pont naturel se fait entre mes pensées et mes souvenirs d’enfant des années 90. Je repense à toutes ces séries phares qui ont bercé mon enfance. Séries auxquelles parfois je me suis identifiée et d’autres moins… Du coup j’ai eu envie d’échanger avec vous et de faire le Top 10 des séries qui ont marqué « MA » vision de la culture Sneakers : 

#10 : Notre belle-famille (Step By Step) – 1991

Frank Lambert et Carol Foster se marient sur un coup de tête, alors qu’ils ont chacun de trois enfants. Rien de bien fou tu me diras, mais le problème est que ces deux familles sont totalement différentes, et la vie commune ne va pas être facile !

La touche culture sneakers qui m’a marqué

La famille Lambert qui détient 4 membres : Franck, Alicia, J.T, Brandon et Cody réprésentement littéralement la famille cassoc’ du Show, esprit libre, rebelle et brute de décoffrage.

Famille Lambert

Pour aller au bout de cet état d’esprit, on les voit marquer la différence car ils sont constamment affublés d’une paire de Kicks. A l’image de Franck, qui ne passe pas un épisode sans porter de Sneakers. 

#9 : La Fête à la maison (Full House) – 1987

La vie sous la maison des Tanner n’est pas de tout repos ! Après le décès de sa femme, Danny doit élever seul ses trois filles, D.J., Stéphanie et Michelle. Pour l’aider, il fait appel à son meilleur ami Joey et à son beau-frère Jesse qui emménagent avec eux. 

READ  Story Yeezy Boost : où Kanye West passe… Les portefeuilles trépassent.

La touche culture sneakers qui m’a marqué

Au-delà de la bouille trop trop mimi des soeurs Olsen, il y a une chose qui est marquante de cette série, c’est le côté atypique de cette famille Monoparentale. Il est quand même rare dans les années 90 de voir des hommes éléver seuls des enfants et de surcroît 3 filles ! Pour aller au bout de ce trait de société, toute la famille affirme sa différence en portant des paires de Sneakers. Toutes les marques y passent : Converse, Pony, La Gear et surtout la Classic de Reebok, portée par la petite Michelle Tanner. 

Uncle Jesse et Michelle rocks !

Afin d’éviter de faire des grands pavés de texte, on va découper cet article en 5 parties sur les dimanches soirs. L’idée est de raviver les souvenirs des plus âgés d’entre vous, mais surtout de faire comprendre aux plus jeunes, que la Sneaker n’est pas qu’un simple phénomène de mode, mais un univers codé qui puise son inspiration dans le quotidien, mais aussi dans différentes disciplines culturelles. 

Pour vous faire patienter, voici un court extrait des génériques des deux séries dont je vous ai parlé plus haut, pour les plus Nostalgiques d’entre vous, on vous attend le 16 décembre 2017 pour le BlachettexFlakes